2 jours à Athènes

2 jours à Athènes

En cette semaine glaciale ici, en France j’ai eu la chance de m’échapper à nouveau pour tester une nouvelle capitale. En effet, à Noël dernier j’ai reçu deux petits billets d’avion pour Athènes emballés dans du joli papier doré.
Nous sommes donc partis à la découverte de l’une des plus anciennes villes du monde, sans a priori mais avec des récits plutôt mitigés d’amis l’ayant expérimentée avant nous.

Il est vrai qu’Athènes n’est pas très propre, parfois pas très rassurante mais c’est vraiment une ville à voir au moins une fois.
Mes conseils pour profiter et apprécier ce voyage à fond sont surtout de partir hors saison dans la mesure du possible, en été il y fait une chaleur écrasante, avec la pollution, le nombre dément de touristes, les visites peuvent vite se transformer en un véritable enfer, et aussi d’éviter d’y partir trop longtemps. Athènes reste une ville et trois jours ou quatre si on aime prendre son temps suffisent pour en faire le tour.

Personnellement, en mars nous étions en pull dehors du matin jusqu’au soir avec 20° et un soleil qui réchauffe juste ce qu’il faut, très peu de touristes et des conditions au top pour profiter à fond.

Pour s’y rendre / se déplacer

Nous somme partis de Bruxelles Charleroi avec Ryan Air qui propose des vols low cost. En partant en pleine semaine, les tarifs sont moins élevés; comptez tout de même environ 100 euros l’aller/retour.

Il y a environ trois quarts d’heure de métro pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport d’Athènes. Notre appartement n’étant pas tout à fait en plein centre, nous avons décidé de prendre un billet métro valide 72h illimité incluant un aller-retour jusqu’à l’aéroport pour 22 euros.
Le métro Athénien est propre et climatisé. Attention quand même au sac à dos, surtout lorsqu’il y a du monde.
Une fois le centre rejoint en métro, il est possible de faire pas mal de visites en se déplaçant à pieds, beaucoup de choses étant proche de l’acropole (à plus ou moins 15 minutes)

Où dormir ?

Si vous pouvez préparer votre voyage bien à l’avance, le quartier de Plaka est idéal pour séjourner car central, et il est possible de trouver de petits appartements à prix raisonnable sur Air BnB.
Nous nous y sommes pris relativement tard, il n’y avait plus beaucoup de choix ou alors à des prix pas top top. On a finalement réservé un appartement sur Booking, à deux arrêts de métro de l’acropole. Le quartier ne présente pas d’intérêt particulier, c’est un peu bruyant mais bien suffisant pour quelques jours si on est à l’aise avec un confort assez basique (la salle de bain est petite, comme la cuisine. On peut y séjourner à quatre avec un lit et deux canapés lits).

À faire à Athènes

L’Acropole :
Incontournable, l’acropole. Majestueuse, on la voit imposante, au centre de tout. Les monuments restant tout autour de l’acropole sont tout aussi dingues à voir ( le parthénon, le théatre de Dionysos..). Bien sûr, se sont des vestiges, il ne faut pas s’attendre à trouver le parthénon en parfait état. C’est aussi super intéressant de voir comment les archéologues s’y prennent pour restaurer au mieux de telles pièces brisées en tant de morceaux. Bien que le temps ait fait des ravages, ce qu’il en reste vaut à 2000% le coup d’oeil, on s’imagine la vie là bas à l’époque et c’est saisissant.
Il faut compter au moins trois heures pour en faire le tour, y aller de préférence le matin pour éviter la foule.

(Gratuit le premier dimanche du mois (du moins l’hiver) et tarifs préférentiels avec la carte étudiant)

Musée de l’Acropole

À côté de l’acropole, je conseille de le faire juste après. C’est un très beau musée qui permet de comprendre la richesse des lieux que l’on vient de voir, son histoire et toute la spiritualité et la mysticité qui va avec.

(tarif classique de 5 euros, gratuit avec la carte étudiant)

Anafiotika

Pas très loin lorsque l’on sort de l’acropole, quelques rues au coeur d’Athènes qui semblent sorties de nulle part, ambiance très méditerranéenne qui détonne complètement du reste très urbain. N’hésitez pas à vous engager dans les toutes petites ruelles escarpées pour voir ces jolis murs blancs ornés de volets bleus au charme certain.

Le Stade Panathénaïque

Un très impressionnant stade antique, détruit et reconstruit pour les premiers Jeux Olympiques de 1896. Il peut accueillir environ 60000 personnes, autant dire que quand on s’y retrouve et qu’il est quasiment désert, on se sent tout petit. L’audio guide qui est compris dans le prix permet une réelle immersion, ne passez pas à côté.

(tarif classique de 5 euros et moitié prix avec la carte étudiant)

Le temple de Zeus et la Porte d’Hadrien

Le temple de Zeus, à cinq minutes à pieds du stade Panathénaïque est aussi à voir. Malheureusement plutôt détérioré, il n’en reste pas moins très intéressant car tout de même imposant, d’autant plus que l’une des colonnes est au sol permettant de voir comment elles sont constituées. On peut aussi y voir la porte d’Hadrien.

(Gratuit pour les étudiants, 3 euros au tarif normal)

Le Street Art

Les rues d’Athènes sont recouvertes de graffitis et autres tags. Tous ne sont pas d’un grand intérêt artistique bien que révélateur d’un mode de vie urbain, d’un besoin d’expression.

On y trouve quand même de très belles réalisations :

Mes Bonnes Adresses
Pour boire un café

Coffee Dive Pas très loin de l’acropole, super mignon et bonne qualité de café, prix très corrects, parfait pour commencer la journée.

Flat White Artisan Cafe
Nous y sommes passés avant d’aller au Stade Panathénaïque, c’est tout proche. Bon café, accueil chaleureux et bons cookies et wraps en tout genre pour pas cher.

Pour boire un verre

Couleur Locale Couleur locale est un bar rooftop qui vaut le détour ne serait-ce que pour la sublime vue sur l’acropole, notamment quand le soleil se couche. L’ambiance y est bonne, jeune, et les prix sont raisonnables. On peut y manger un morceau. Privilégiez les moments stratégiques, un peu avant 18H ou après 22h pour avoir de la place, c’est vite bondé même hors saison.

Six D.O.G.S Un autre bar bien sympathique, ambiance jeune et locale. C’est une immense terrasse couverte, avec un large de choix de breuvages. Vite rempli aussi, pensez à réserver une table surtout en pleine saison.

T.A.F The Art Foundation Attention celui-ci est un peu différent. En fait, en passant devant on ne croirait pas à un bar. Ça ressemble plus à une galerie d’art, et finalement s’en est aussi une une en quelques sortes. Le nom de l’endroit y est inscrit mais en petit alors n’hésitez pas à vous y engager. Ambiance décalée, on peut se balader et regarder les oeuvres exposées, puis siroter un petit cocktail quelques minutes plus tard. Au top !

Pour manger

Balcony Restaurant & Bar Pas très loin de l’acropole, on sort de ces restaurants où on vous alpague à même la rue pour vous attirer. Petit restaurant très sympa avec une terrasse agréable. Les plats sont fait avec des produits frais, c’est joliment présenté et surtout très bon.

A Little Taste Of Home Concept super sympa, ici c’est la cuisine du monde qui est à l’honneur, on passe d’une spécialité turque à grecque, même belge avec un waterzooi et j’en passe. Cuisine très bonne et variée, on sent que tout est frais. Accueil ultra chaleureux, je recommande à 100%

Sfika Un petit restau qui n’est pas très attrayant à première vue mais il faut s’y aventurer : cuisine basique mais très bonne et locale, musique et ambiance vraiment cool, et super service ! (petit coup de coeur pour le tzatziki)

 

Feyrouz Cuisine libanaise, plutôt pour manger sur le pouce. Il n’y a pas énormément de choix, ici on est plutôt dans une ambiance street food et honnêtement, on s’est régalé. Parfait pour finir la soirée tranquillement, sur place ou à emporter, choix classique ou végé, super frais et pas cher du tout, allez-y les yeux fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *