3 Jours à Budapest

3 Jours à Budapest

Nous sommes partis trois jours, enfin plutôt deux jours et demi disons, à Budapest fin janvier. Alors, sûrement n’est ce pas la meilleure période pour s’y rendre, on ne va pas se mentir, il y fait froid, il neige.. Mais avec un bon manteau, ça se fait très bien, c’est une jolie ville quoi qu’il en soit, recouverte de neige ou pas.

Infos utiles

Pas de décalage horaire ici.

Intéressant de prendre sa carte étudiante si vous en avez une.

La monnaie n’est pas l’euro (€) mais le forint (HUF).

Certains endroits acceptent les euros mais c’est une minorité, mieux vaut changer ou utiliser sa carte (attention aux frais). Un euro = environ 318 HUF.

S’y rendre/ se déplacer

Nous avons eu la chance de trouver des billets d’avion à 5 euros (eh oui !) sur Ryan Air à l’occasion du black friday et au départ de Bruxelles. Soit 10€ l’aller/retour par personne. Les vols sont sinon rarement à ce prix mais en s’y prenant à l’avance et en checkant les ventes flash sur le site il y a possibilité de partir pour pas grand chose. Il y a environ 1h50 de vol.

Pour se déplacer, nous avons pris en premier lieu le bus 100E qui mène de l’aéroport au centre ville pour environ 2,80€ le ticket. Le centre est à environ 30minutes de route.

Pour le reste, nous avons pas mal marché. Les points intéressants sont faisables à pieds pour la plupart. Sinon, Budapest est bien desservie en transports en communs : tram, métro, bus.. Il nous est arrivé de choisir ces options pour les rares points vraiment à l’écart.

Où dormir ?

Nous avons choisi le quartier d’Astoria, central et proche de tout (restos, bars, points d’intérêt). Cette fois, je n’ai pas trouvé mon bonheur sur Air Bnb mais sur Booking. Attention sur booking, beaucoup de chambres/apparts semblent intéressants mais vérifiez bien les frais supplémentaires qui peuvent atteindre des sommes conséquentes. Pour ma part, j’ai choisi le Budapest Holidays, un joli petit appart avec un excellent rapport qualité/prix.

Ce que nous avons fait

Le pont de chaînes

Budapest compte de très jolis ponts qui surplombent le Danube, mon préféré : le pont de chaines, tout prés du parlement surtout à la nuit tombée, lorsque tout est illuminé au loin (le Pont de la Liberté est sympa à voir aussi, avec une chouette vue sur le mont Gellert).

Le Parlement

L’incontournable de Budapest, en même temps c’est impossible de le rater, il est vraiment imposant et sublime. Nous n’avons pas eu le temps de faire une visite de l’intérieur malheureusement, mais c’est possible, il y a même il me semble des visites en Français. Je vous conseille de l’admirer de jour et de nuit (lorsqu’il est illuminé) et ne pas hésiter traverser la rive pour le voir de prés.

Le mémorial mémorial Juif : Les chaussures le long du Danube

En allant sur la rive du côté du parlement, en longeant le Danube, vous verrez des chaussures sur le bord du fleuve. Elles ont été disposées là en mémoire de la population juive hongroise (très touchée par la shoah). Durant la seconde guerre mondiale, les juifs de Budapest étaient exécutés le long du Danube, après s’être déchaussés.

La Grande Synagogue de Budapest

La plus grande d’Europe. Une très belle et immense synagogue. Le coût de la visite peut au premier abord paraitre excessif (presque 15 euros par adulte il me semble, tarif un peu minoré pour les étudiants), et attention il ne prenne que des paiements en liquide. J’ai moi même été assez surprise de ce tarif, mais une fois à l’intérieur un guide (il y en a dans beaucoup de langues) évoque la construction, l’architecture de la synagogue mais aussi l’histoire marquantes des juifs de Hongrie et le nazisme qui y régnait à une certaine époque. La visite du jardin et son cimetière ainsi que du mémorial symbolisé par un saule pleureur qui suivent la visite de l’intérieur de la synagogue sont encore plus parlant après toutes les précisions apportées par le guide. Le ticket comprend aussi le musée à l’étage, très intéressant.

La Basilique Saint Étienne

Très belle et grande basilique recouverte de marbre et de dorure. Vraiment magnifique, je conseille vivement. L’entrée ne vaut presque rien, un euro de participation pour son entretien/restauration.

Le bastion des pêcheurs et l’Église Saint Matias

La montée pour y arriver n’est pas des moindres mais un funiculaire est disposé à vous y amener plus facilement. Nous avons opté pour un bus qui nous a arrêté à la moitié environ et nous avons fini à pied. La vue sur la ville y est très plaisante.

Le bastion des pêcheurs et l’église Saint Mathias sont de très beaux monuments. L’église est intégralement peinte et il est possible d’y monter pour la voir d’en haut où sont exposés certains objets.

La place des Héros, le château et la patinoire

Je vous conseille de faire un détour par cette magnifique place et pourquoi pas en profiter en hiver pour faire un tour à l’une des plus grandes patinoires d’Europe qui offre une magnifique vue sur un vieux château.

L’opéra (ou le Théâtre Erkel)

L’opéra de Budapest semblait vraiment canon et sa visite coûtait plus cher que des places pour aller voir un opéra (oui, sachez que pour certains spectacles à l’Opéra de Budapest, les places du fonds valent à peine plus de deux euros et qu’ils sont parfois en français)

J’ai donc réservé des places pour l’Opéra Les Huguenots. Malheureusement, l’opéra ne pouvait accueillir ce spectacle car il était en pleine rénovation. Nous y avons donc assisté au Théâtre Erkel à la place, un très beau théâtre mais non sans une petite déception, j’aurais vraiment voulu voir l’opéra. Toujours est il qu’on sent que la musique classique, l’opéra, le ballet tiennent une place importante dans leur culture et qu’à ce prix ce serait vraiment dommage de s’en priver.

Les halles et la rue Vàci

La rue Vàci est une très belle rue piétonne ornée de jolies bâtisses et très vivante, elle mène aux halles où il est agréable de se balader.

Retrock

Une superbe boutique vintage si vous êtes adepte des friperies et de la seconde main comme moi. Les prix sont un peu élevés mais les pièces sont de grande qualité.

Les ratés du Week end

Malheureusement, il est difficile de tout caser en deux jours et parfois la météo, l’organisation viennent chambouler un peu les plans. Ce que nous n’avons pas pu faire malgré l’envie:

La maison de la terreur

Un musée retraçant les sombres heures de la Hongrie, notamment à travers le communisme et le nazisme. Attention, fermé le lundi, comme tous les autres musées (nous avions raté cette info et l’avions prévu le lundi, la journée la plus neigeuse)

Les bains

Nous n’avons pas eu l’occasion d’aller aux fameux bains de Budapest bien qu’ils y soient l’une des attractions les plus prisées et réputées.

Où manger / boire un verre à Budapest

Pour le petit-dej

Peet and the flat white

Sympa pour un petit café, des trucs à grignoter à des prix abordables (option vegan !)

Spot

Coup de coeur pour ce petit café à la déco toute mignonne, bon accueil, très bon café et surtout omelettes copieuses et savoureuses (option végé) pour pas cher.

Pour boire un verre

Nous n’avons pas fait énormément de bar, puisque nous avons surtout bu un verre aux restos où nous allions, ceci dit Budapest est réputé pour ces Ruin Bar, des bars installés dans des lieux un peu hors normes style bâtiments désaffectés, donc nous en avons testé un et c’était dément.

Szimpla Kert 

Une ambiance complètement barrée dans cet ÉNORME bar, des atmosphères qui changent d’un coin à l’autre, une belle terrasse. Vraiment hors du commun, c’est à voir. Il est difficile d’y avoir une place assise cependant, n’arrivez pas trop tard.

Pour manger

Menza

Un endroit sympa où il est possible de boire un verre au bar et aussi de manger. C’est un bel endroit, avec des plats assez travaillés autant dans la présentation que dans la qualité des produits. C’était très bon, avec un prix abordable. Un peu d’attente le samedi, comme partout. Pensez à réserver si vous ne voulez pas attendre.

Smart Kitchen

Un concept trop cool de cuisine thai à emporter (on ne peut pas s’installer à table ici). Vous choisissez vos légumes / oeuf / tofu dans la quantité que vous souhaitez puis il faut choisir entre riz et nouilles, puis la sauce et la viande/crevettes si vous en voulez. Ensuite on vous cuisine tout ça et on fourni les couverts et votre box, nous en avons donc profité pour manger sur un banc face au Danube. Bonne adresse de Street Food avec des mini prix.

Vak Varjù 

Une adresse un peu plus touristique, on sent que la praticité a été pensée pour les visiteurs d’ailleurs. Mais cela n’enlève rien au fait que nous y avons bien mangé à un prix correct ! C’était bon, et rapide dans le service.

Koleves Vendeglo

Adresse vraiment top pour le midi en semaine, dans le quartier juif. Ici pas de porc. Les plats à la carte sont corrects mais la formule du midi ne vaut vraiment rien. Chaque jour de la semaine on vous propose entrée-plat soit classique soit version végé pour 4,20 avec un pichet d’eau pétillante à la pêche. Clairement on n’est pas dans de la gastronomie fine dans ce midi mais c’est très bon, plus esprit cantine. N’hésitez pas à demander ce menu parce que lorsque qu’ils présentent les cartes (en tout cas aux touristes) ils ne le mentionne pas. Il est plus sur de réservez, l’établissement et vite plein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *